Yes You Web !

Publié le 18 mai 2019

Bien choisir votre nom de domaine est une étape primordiale pour le succès de votre activité sur internet. Pour rappel, un nom de domaine est l’adresse de votre site internet, celle que les gens tapent dans la barre de leur navigateur pour arriver sur votre site. Pour utiliser une métaphore, si votre site web était une maison, le nom de domaine serait son adresse.

Yes You Web !

Il est toujours possible de changer de nom de domaine en cours de route, mais les impacts ne sont pas anodins. Il y a un peu de manipulations techniques, mais le point le plus problématique est votre positionnement sur Google : en changeant de nom de domaine, vous repartez de 0.

Il vaut donc mieux prendre un peu de temps pour bien réfléchir à votre nom de domaine et pensez grand ! Anticipez le futur développement de votre entreprise afin de ne pas vous limiter à un secteur trop restreint. Vous vendez aujourd’hui des orchidées ? Vous pourriez vous contenter d’orchidees.com mais que ferez vous si vous décidez aussi de vendre des cactus ? Soit vous ferez un autre site, cactus.com, ce qui coûte plus cher, soit vous aurez envie de changer de nom de domaine pour un nom plus générique du type fleuriste.com.

Dans cet article, nous allons donc voir comment bien choisir son nom de domaine et comment l’acheter.

Choisir votre nom de domaine

Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour bien choisir son nom de domaine, nous allons les passer en revue.

Choisir son extension

L’extension d’un nom de domaine est ce qui arrive juste après le nom de domaine : .com, .fr, .net, .biz…
La liste des extensions s’est considérablement allongée ces dernières années. On trouve maintenant du .pizza, .photography, .sport, .paris…

Le choix de l’extension dépend de votre activité mais nous sommes assez classiques et recommandons le .com. Il est tentant d’utiliser ces nouvelles extensions mais le .com restant le plus commun, c’est aussi le plus facile à retenir.

Pensez toujours à vos supports papiers – carte de visites / plaquettes – ou à vos rendez-vous lorsque vous allez mentionner votre nom de domaine, il vaut mieux éviter de devoir épeler votre extension à vos interlocuteurs. Si vous optez pour un nom de domaine du style « marine.photography », il peut y avoir un risque que les internautes tapent par habitude « marine.photography.com » et arrivent sur une page d’erreur.

Le .com (ou le .fr si votre activité est franco-française et que vous souhaitez insister sur ce point) est une valeur sûre et un gage de crédibilité. Néanmoins, si votre activité est ludique / originale et que votre public est en phase avec, vous pouvez également jouer avec vos noms de domaines en achetant une extension en .it ou .me pour un nom de domaine avec un jeu de mot, du style « find.me »…

Un petit plus en faveur du .com vient des smartphones. Selon votre activité, 30 à 80% des visites peuvent provenir des mobiles. Et dans la plupart des claviers, il y a déjà une touche .com, gain de temps évident.

Astuce : nous venons de parler de votre extension principale, celle qui sera l’adresse de votre site web. Nous vous recommandons également d’acheter quelques extensions complémentaires afin que personne d’autre ne les prennent, créant ainsi de la confusion. Vous avez par exemple décidé d’acheter electricien-nantes.com, il serait dommage qu’un concurrent achète electricien-nantes.fr. Les noms de domaines classiques coûtent 6-10 € par an, ce n’est donc pas un gros investissement. Les noms de domaine avec les nouvelles extensions sont un peu plus chers que les extensions classiques et coûtent autour de 30 € par an chacun.

Choisir son nom de domaine

Il existe plusieurs façons de faire, selon le nom de votre société et votre activité.

  • vous êtes un indépendant, sans nom de société : vous pouvez choisir un nom de domaine avec les mots clés liés à votre activité, ce sera très parlant pour les internautes : soit votre nom, soit votre activité et le lieu… tout dépend de votre réputation.
  • vous êtes une société avec une marque : si vous n’avez pas encore décidé de votre nom de marque, optez pour un nom unique, sinon vous aurez du mal à ressortir dans les résultats de recherche devant de grosses sociétés avec de gros sites.

Dans les 2 cas, faites des tests, tapez le nom de domaine auquel vous pensez dans Google et regarder qui ressort sur ces mots. Un nom de marque comme « Amazones » par exemple aura peut de visibilité face au géant Amazon.

Optez pour un nom de domaine court et facilement mémorisable. La norme est de 15 caractères maximum. Amazon est plus facile à retenir que BuyBooksOnline par exemple.

Votre nom de domaine doit être facile à épeler, notamment quand vous dicterez votre adresse email à vos interlocuteurs. C’est la raison pour laquelle, il est fréquent d’éviter les doublons de lettres. Par exemple, lirenlaque.com est plus simple que lireenlaque.com (le site d’une artiste que je vous invite à découvrir !)

Autant que possible, évitez les tirets dans vos noms de domaines, ce caractère peut être associé à des sites de spam. Le tiret peut néanmoins être une stratégie pour récupérer le trafic d’un concurrent dont les visiteurs auraient fait une erreur en tapant.

Si vraiment vous êtes en anque d’inspiration, sachez qu’il existe des générateurs de noms de domaines.

Vérifier la disponibilité de votre nom de domaine

Une fois que vous avez réfléchi au nom de domaine idéal, il va falloir vérifier sa disponibilité avec les différentes extensions. Pour cela, nous utilisons le moteur d’OVH mais il en existe plein d’autres !

  • Connectez vous à OVH domaines
  • Saisissez le nom de domaine auquel vous avez pensé et cliquez sur Commander

Yes You Web !

OVH vous indique en résultat si le nom de domaine est disponible ou Non et vous propose d’autres extensions. Notez que le mot Transférable est à considérer comme un nom de domaine Indisponible.

Yes You Web !

Vous modifiez ensuite vos critères en ajoutant / retirant un « s », en mettant ou non des tirets, et n’hésitez pas à taper ces noms de domaines dans Google pour regarder quel type de concurrence vous avez.

Quand votre choix est fait, ne tardez pas acheter votre nom de domaine, même si vous n’êtes pas encore prêt sur le reste. L’investissement est faible et il sera vraiment dommage de vous le faire piquer par quelqu’un d’autre. Si au final vous ne l’utilisez pas, vous ne le renouvellerez pas l’année suivante.

Acheter votre nom de domaine

Les prix varient énormément selon le site sur lequel vous allez. Dans le cadre d’un site WordPress, nous vous conseillons d’acheter votre nom de domaine chez un hébergeur de site web car vous aurez par la suite besoin d’un hébergement. Et il est toujours plus simple d’avoir tout au même endroit. Si vous l’achetez ailleurs, il pourra être transféré par la suite chez votre hébergeur mais ça demande quelques manipulations et un déla de 3 à 15 jours donc autant se faciliter la vie.

Nous avons fait le test des tarifs chez 5 hébergeurs sur le nom de domaine electricien-nantes.bzh. Voici les résultats :

OVH
Yes You Web !

Gandi
Yes You Web !

1&1 Ionos
Yes You Web !

Infomaniak
Yes You Web !

LWS
Yes You Web !

Dans la mesure où vous aurez besoin d’un hébergement, vous pouvez regarder les tarifs des différentes offres d’hébergement pour comparer des montants globau. Nous n’avions jamais réalisé ce test de comparatif car nous aimons travailler avec OVH mais force est de constater que sur ce nom de domaine, y’a pas photo !

Nous avons également réalisé le test sur ce nom de domaine avec une extension classique electricien-nantes.de et la fourchette tarifaire va de 3,99 € chez OVH à 14,40 € chez Gandi.

Conclusion

Voilà, nous espérons que cet article vous aura permis d’acheter votre premier nom de domaine. Si vous êtes prêt à vous lancer, il va falloir maintenant acheter votre hébergement. Si la notion entre nom de domaine est encore un peu floue, nous vous invitons à lire notre article : Différence entre nom de domaine et hébergement.
Si vous avez des questions, posez-les en commentaires ci-dessous.
Et n’hésitez pas à partager vos propres retours d’expérience !