Polylang, WPML, qTranslate X, quel plugin multilingue choisir ?

Polylang, WPML, qTranslate X, quel plugin multilingue choisir ?

Publié le 12 mai 2017

Vous voulez diffuser le contenu de votre site internet dans plusieurs langues ? La meilleure façon de procéder est de mettre en place un site multilingue. WordPress propose plusieurs plugins multilingues et il est parfois difficile de s’y retrouver.

Dans cet article, nous allons comparer les 3 plugins de traduction / multilingues les meilleurs et les plus populaires : Polylang, WPML, et qTranslate X.

A l’issue de ce comparatif, vous devriez avoir une bonne idée de la façon de gérer vos contenus multilingues et de savoir quel plugin vous conviendra le mieux.

 

Vue d’ensemble des 3 plugins

Avant de rentrer dans le détail, voici un rapide aperçu des 3 plugins.

1. Polylang

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Polylang est un plugin très populaire, installé sur plus de 100 000 sites. Présent dans le catalogue de plugins WordPress, il obtient la note de 4,8 / 5. Il permet de traduire les différents contenus de votre site dans les langues de votre choix : articles, pages, menus, widgets… Il permet également de gérer les traductions des boutiques e-commerce.

Polylang est un plugin freemium : la version de base est gratuite et il existe une version pro à 99 € avec des fonctionnalités supplémentaires et un support premium.

Site officiel

 

2. WPML

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

WPML est très populaire avec plus de 400 000 sites qui l’utilisent. WPML a pour but de simplifier la gestion des contenus dans les différentes langues sans sacrifier d’autres fonctionnalités.

WPML est très puissant et permet de traiter les traductions de quasiment tous les types de contenus : articles, pages, éléments des thèmes, plugins, administration et plus encore. Selon le type de licence que vous choisissez, vous pouvez également gérer les traductions de WooCommerce, le module e-commerce de WordPress.

En utilisant WPML, vous pouvez intégrer vos propres traductions ou utiliser les services de traductions proposés.

Il existe 3 offres : entre 29 $ et 195 $.

Site officiel

 

3. qTranslate X

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

qTranslate X est une version améliorée de l’ancien plugin qTranslate multilingual WordPress. Il est installé sur plus de 10 000 sites et a l’excellente note de 4,9 / 5. Ce plugin est disponible dans le catalogue de plugins WordPress.

Une fois activé sur votre site, qTranslate X vous permet de créer différentes versions de votre contenu, une par langue. Il fonctionne comme les autre plugin : vous pouvez choisir d’afficher automatiquement le site dans la langue de l’internaute et également afficher la possibilité de changer de langue manuellement.

Ce plugin est gratuit et permet également de traduire une boutique WooCommerce.

Site officiel

 

Comparaison des fonctionnalités

Ces 3 plugins multilingues sont des outils plutôt puissants. Nous allons les comparer dans le détail selon différents critères.

Facilité d’utilisation

Nous allons regarder un peu plus en profondeur comment se présentent les 3 plugins, en commençant par WPML.

Grâce à l’assistant d’installation, il est très facile à mettre en place. Vous définissez la langue par défaut de votre site avant de choisir les langues suppémentaires. Vous pouvez ensuite choisir l’endroit où vous allez afficher vos langues : footer, sidebar, menu widgets… Vous paramétrez également le format de vos URLs.

Pour rendre les traductions de votre site plus simples, WPML vous montre en un coup d’oeil ce qui doit être traduit.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Ensuite, vous pouvez commencer à remplir vos contenus traduits. Comme vous le voyez, un pavé à droite est apparu pour vous permettre de saisir à la chaîne les différentes versions d’une page.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Passons à qTranslate X. Contrairement à WPML, il n’y a pas d’assistant d’installation mais après activation du plugin, un guide de démarrage est à votre disposition, en anglais uniquement.

Faire connaissance avec qTranslate X n’est pas aussi facile que WPML car il n’y a pas de démonstration étape par étape et les réglages sont un peu cachés dans votre tableau de bord WordPress, il faut aller dans Langues, dans le menu Réglages.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Une fois les réglages trouvés, comprendre le paramétrage est assez simple, notamment l’ajout et la gestion des différentes langues. A chaque endroit de l’interface WordPress où le contenu peut être traduit, vous avez la possibilité de cliquer sur un onglet qTranslate X pour saisir le contenu dans une nouvelle langue.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Vous avez la possibilité de masquer les onglets pour certains types de contenus si vous n’en avez pas besoin.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Contrairement à WPLM, il n’y a pas de bouton ici pour dupliquer automatiquement le contenu et la mise en page dans une autre langue. Vous aurez une page vierge et devrez copier / coller les contenus.

Pour vous faciliter la vie, qTranslate X surligne dans une page les champs qui doivent être traduits. Les contenus SEO sont également pris en compte, notamment avec Yoast SEO.

Passons maintenant au 3è plugin, Polylang. Pas d’assistant non plus mais une documentation est à votre disposition. Les réglages de Polylang sont accessibles dans la colonne de gauche de WordPress sous le libellé Langues. Vous pouvez alors définir les langues de votre site, avec les déclinaisons nécessaires.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Ce qui peut ajouter une étape supplémentaire en téléchargeant le fichier de langue WordPress nécessaire. Il y a plein de fichiers WordPress pour les langues, vous pouvez les télécharger sur le site wordpress.org. Même si la manip est simple, c’est une étape que vous n’avez as à faire avec les 2 autres plugins.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Une fois les langues définies, vous allez pouvoir paramétrer un certain nombre de chaînes de contenus utilisées par votre thème et vos plugins.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Vous pouvez maintenant traduire vos contenus d’articles et de pages. C’est très simple à faire, vous cliquez sur votre drapeau, cela créé une nouvelle version de votre page et vous devez copier vous-même vos contenus, il n’y a pas non plus de bouton de duplication de page comme l’a WPML.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Gestion des traductions

Garder une trace des contenus traduits ou pas encore traduits peut vite devenir un cauchemar. Heureusement, les plugins vous aident à le faire efficacement.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

WPML a un outil de recherche plutôt sophistiqué : vous pouvez filtrer les contenus selon leur statut de traduction (à traduire, en cours, non traduits…), plutôt pratique.

Polylang et qTranslate X ne sont pas aussi sympa dans la présentation mais si vous n’avez pas trop de contenus, et que tout est traduit au lancement, vous pourrez vous en sortir. Avec de gros sites, ça va être un peu pénible.

Tous les plugins proposent de ne pas afficher aux visiteurs les contenus non traduits. Ca peut être une bonne solution pour ne pas afficher un contenu français s’il n’a pas encore été traduit en anglais.

Vous pouvez également choisir la manière d’afficher les langues dans vos URLs : affiche de la langue dans l’URL, domaines différents, sous-domaines…

Services de traductions

Si vous ne prévoyez pas de traduire vos contenus vous-même, vous allez faire appel à un traducteur. Certains plugins peuvent vous aider.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

WPML peut connecter votre site internet à un certain nombre de services de traductions via votre tableau de bord WordPress. Vous créez des comptes avec les services de traduction proposés et vous pouvez commencer à marquer les contenus que vous souhaitez faire traduire. Vous les envoyez et payez pour recevoir les traductions directement dans votre espace administration de WordPress. Cela vous évite des copier / coller dans des fichiers Word.

Pour le moment, qTranslate X ne propose pas ce type de service.

Polylang peut être combiné avec le plugin gratuit Lingotek Translation afin de simplifier la relation avec des traducteurs pro.

Fichiers medias

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Si vous affichez les légendes des images sur votre site ou une description, alors il faut choisir un plugin qui permettent de traduire ces textes liés aux images.

En activant le module optionnel WPML Media Translation, vous pouvez facilement afficher un même fichier media dans les différentes langues du site. Vous pourrez donc traduire les textes liés à l’image dans la même langue que le reste de la page. L’avantage ici est que vous n’avez pas besoin de dupliquer les fichiers medias, cela gagne du temps et de l’espace serveur.

qTranslate X n’est pas aussi sophistiqué que WPML mais permet également d’ajouter des textes traduits sans avoir besoin de dupliquer l’image.

Polylang a un module media en option. Comme pour les 2 autres, les fichiers ne sont pas dupliqués. Les différents textes sont stockés dans un fichier puis affichés sur votre site.

Nombre de langues

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

WPML propose 40 langues. Si vous avez besoin d’autres langues, vous pouvez en ajouter facilement de nouvelles ou ajouter des déclinaisons comme le français version québécoise ou l’espagnol version mexicaine.

qTranslate X propose nativement 29 langues et vous pouvez en ajouter de nouvelles gratuitement. Vous pouvez également demander à l’équipe d’en ajouter une nouvelle dans une prochaine version.

Polylang propose par défaut de nombreuses langues et déclinaisons. Comme avec qTranslate X , vous pouvez en ajouter à loisir selon vos besoins.

Changement de langues

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Si vous souhaitez que vos visiteurs puissent changer manuellement la langue de votre site, les 3 plugins permettent d’afficher les langues sur le site : sous forme de drapeaux ou de texte, côte à côte ou sous forme de menu déroulant.

Les 3 plugins permettent également de détecter automatiquement la langue de l’internaute en se basant sur la langue de leur navigateur et donc d’afficher le bon adéquat s’il existe.

Traduction des thèmes et plugins

Si le thème ou les plugins que vous utilisez ont leur propres fichiers de traductions .MO pour les langues que vous souhaitez proposer pour votre site, tout va bien. Si vous souhaitez proposer une langue non comprise dans ces fichiers MO, alors nos 3 plugins vous permettront d’effectuer vos propres traductions, plus ou moins facilement.

qTranslate X permet l’intégration clé-en-main de thèmes et plugins. Si la configuration de votre site n’est pas prise en compte, il faudra cependant mettre un peu les mains dans le cambouis mais le guide d’intégration vous permettra d’arriver à vos fins. Vous pouvez également de demander une intégration spécifique ou payer un développeur.

Polylang supporte Poedit et le plugin Loco Translate pour traduire vos thèmes et plugins.

Avec WPLM, vous faites les traductions de vos thèmes et plugin grâce à la fonction String Translation. Vous recherchez tous les contenus traduisibles de votre thème et plugins, WPML affiche les résultats et vous permet de proposer une traduction alternative.

Support e-commerce

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Si vous avez besoin de créer une boutique multilingue, tous les plugins sont compatibles. WooCommerce vient avec qTranslate X donc c’est la solution sans coût supplémentaire.

Si vous préférez utiliser Polylang, vous aurez besoin de passer à la version Pro ou d’acheter le plugin Polylang pour WooCommerce.

La version WPML a 79 $ par an gère tous les aspects de votre boutique en ligne (la version à 29$ ne concerne que les blogs). Il existe également un plugin WooCommerce pour WPML mais les commentaires sont mitigés.

Documentation et support

Un des avantages de choisir la version premium ou pro d’un plugin plutôt que la version gratuite est le niveau de support et WPML ne fait pas exception à la règle. En payant, vous avez accès à un support 6 jours sur 7, 19h par jour, dans 9 langues.
D’autre part, la documentation WPML est très détaillée et explique parfaitement comment utiliser le plugin.

Le site de qTranslate X vous propose un guide de démarrage présentant les différentes fonctionnalités du plugin. Après, cette doc n’est pas aussi bien faite que celle de WPML. Pour la version gratuite, vous devez publier vos demandes de supports via le forum WordPress du plugin, il n’y a aucune garantie de réponse mais l’équipe de qTranslate X semble être active sur ce forum. La version payante offre davantage de garanties.

Même constat pour le support de Polylang. Via le forum WordPress, pas de garanties de réponse mais un support proposé dans la version payante. Comme qTranslate X, il existe une documentation en ligne mais pas aussi complète que celle de WPML.

 

Conclusion

Vous avez pu le constater tout au long de cet article, tous ces plugins multilingues font du bon travail et vous permettent de créer un site WordPress multilingue. Si jamais votre site faire plusieurs milliers de pages, nous vous recommandons cependant de bien étudier le sujet car sur de gros volumes, il faudra surveiller l’impact du poids donc du temps de chargement.

Tous proposent un large choix de langues et vous permettent d’ajouter des fichiers de langues supplémentaires. Chacun détecte la langue du navigateur de votre utilisateur afin de lui proposer par défaut la langue qui lui correspond, si votre contenu est traduit dans cette langue bien sûr. Et chacun vous permet d’afficher un changement de langue manuel.

Ces plugins multilingues fonctionnent un peu différemment et vous propose différents niveaux de fonctionnalités mais au final, le résultat est le même : proposer un contenu traduit pour vos visiteurs.

Quand il s’agit de recommander un plugin, WPML est généralement plus facile à utiliser que les 2 autres et plus puissant. Il est payant : vous pouvez consulter les tarifs selon vos besoins. Le support est inclus, ce qui est intéressant pour des sites un peu complexes ou pour les personnes qui souhaitent avoir un peu d’aide.

Polylang et qTranslate X sont tous deux gratuits en version de base mais vous devrez passer à la version payante pour davantage de fonctionnalités ou un support garanti. A notre sens, Polyland a un léger avantage avec sa version pro mais son prix est élevé : 99 € = environ 110 $ donc il est préférable de prendre WPML à 79 $ voire même 195 $ à vie.
qTranslate X est pas mal pour vos boutiques e-commerce car vous pouvez les traduire sans coûts supplémentaire.

En résumé, si vous avez un peu de budget, WPML est la meilleure solution : plus de fonctionnalités et un accès au support. Si vous chercher un plugin gratuit pour des sites classiques, Polylang et qTranslate X feront parfaitement l’affaire.

Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour choisir la solution qui correspond le mieux à vos besoins.
Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux.
Si vous avez des questions, posez-les en commentaires ci-dessous. N’hésitez pas à partager vos propres retours d’expérience !

Publié le 12 mai 2017

Vous voulez diffuser le contenu de votre site internet dans plusieurs langues ? La meilleure façon de procéder est de mettre en place un site multilingue. WordPress propose plusieurs plugins multilingues et il est parfois difficile de s’y retrouver.

Dans cet article, nous allons comparer les 3 plugins de traduction / multilingues les meilleurs et les plus populaires : Polylang, WPML, et qTranslate X.

A l’issue de ce comparatif, vous devriez avoir une bonne idée de la façon de gérer vos contenus multilingues et de savoir quel plugin vous conviendra le mieux.

 

Vue d’ensemble des 3 plugins

Avant de rentrer dans le détail, voici un rapide aperçu des 3 plugins.

1. Polylang

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Polylang est un plugin très populaire, installé sur plus de 100 000 sites. Présent dans le catalogue de plugins WordPress, il obtient la note de 4,8 / 5. Il permet de traduire les différents contenus de votre site dans les langues de votre choix : articles, pages, menus, widgets… Il permet également de gérer les traductions des boutiques e-commerce.

Polylang est un plugin freemium : la version de base est gratuite et il existe une version pro à 99 € avec des fonctionnalités supplémentaires et un support premium.

Site officiel

 

2. WPML

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

WPML est très populaire avec plus de 400 000 sites qui l’utilisent. WPML a pour but de simplifier la gestion des contenus dans les différentes langues sans sacrifier d’autres fonctionnalités.

WPML est très puissant et permet de traiter les traductions de quasiment tous les types de contenus : articles, pages, éléments des thèmes, plugins, administration et plus encore. Selon le type de licence que vous choisissez, vous pouvez également gérer les traductions de WooCommerce, le module e-commerce de WordPress.

En utilisant WPML, vous pouvez intégrer vos propres traductions ou utiliser les services de traductions proposés.

Il existe 3 offres : entre 29 $ et 195 $.

Site officiel

 

3. qTranslate X

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

qTranslate X est une version améliorée de l’ancien plugin qTranslate multilingual WordPress. Il est installé sur plus de 10 000 sites et a l’excellente note de 4,9 / 5. Ce plugin est disponible dans le catalogue de plugins WordPress.

Une fois activé sur votre site, qTranslate X vous permet de créer différentes versions de votre contenu, une par langue. Il fonctionne comme les autre plugin : vous pouvez choisir d’afficher automatiquement le site dans la langue de l’internaute et également afficher la possibilité de changer de langue manuellement.

Ce plugin est gratuit et permet également de traduire une boutique WooCommerce.

Site officiel

 

Comparaison des fonctionnalités

Ces 3 plugins multilingues sont des outils plutôt puissants. Nous allons les comparer dans le détail selon différents critères.

Facilité d’utilisation

Nous allons regarder un peu plus en profondeur comment se présentent les 3 plugins, en commençant par WPML.

Grâce à l’assistant d’installation, il est très facile à mettre en place. Vous définissez la langue par défaut de votre site avant de choisir les langues suppémentaires. Vous pouvez ensuite choisir l’endroit où vous allez afficher vos langues : footer, sidebar, menu widgets… Vous paramétrez également le format de vos URLs.

Pour rendre les traductions de votre site plus simples, WPML vous montre en un coup d’oeil ce qui doit être traduit.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Ensuite, vous pouvez commencer à remplir vos contenus traduits. Comme vous le voyez, un pavé à droite est apparu pour vous permettre de saisir à la chaîne les différentes versions d’une page.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Passons à qTranslate X. Contrairement à WPML, il n’y a pas d’assistant d’installation mais après activation du plugin, un guide de démarrage est à votre disposition, en anglais uniquement.

Faire connaissance avec qTranslate X n’est pas aussi facile que WPML car il n’y a pas de démonstration étape par étape et les réglages sont un peu cachés dans votre tableau de bord WordPress, il faut aller dans Langues, dans le menu Réglages.

Gestion des traductions

Garder une trace des contenus traduits ou pas encore traduits peut vite devenir un cauchemar. Heureusement, les plugins vous aident à le faire efficacement.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

WPML a un outil de recherche plutôt sophistiqué : vous pouvez filtrer les contenus selon leur statut de traduction (à traduire, en cours, non traduits…), plutôt pratique.

Polylang et qTranslate X ne sont pas aussi sympa dans la présentation mais si vous n’avez pas trop de contenus, et que tout est traduit au lancement, vous pourrez vous en sortir. Avec de gros sites, ça va être un peu pénible.

Tous les plugins proposent de ne pas afficher aux visiteurs les contenus non traduits. Ca peut être une bonne solution pour ne pas afficher un contenu français s’il n’a pas encore été traduit en anglais.

Vous pouvez également choisir la manière d’afficher les langues dans vos URLs : affiche de la langue dans l’URL, domaines différents, sous-domaines…

Services de traductions

Si vous ne prévoyez pas de traduire vos contenus vous-même, vous allez faire appel à un traducteur. Certains plugins peuvent vous aider.

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

WPML peut connecter votre site internet à un certain nombre de services de traductions via votre tableau de bord WordPress. Vous créez des comptes avec les services de traduction proposés et vous pouvez commencer à marquer les contenus que vous souhaitez faire traduire. Vous les envoyez et payez pour recevoir les traductions directement dans votre espace administration de WordPress. Cela vous évite des copier / coller dans des fichiers Word.

Pour le moment, qTranslate X ne propose pas ce type de service.

Polylang peut être combiné avec le plugin gratuit Lingotek Translation afin de simplifier la relation avec des traducteurs pro.

Fichiers medias

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Si vous affichez les légendes des images sur votre site ou une description, alors il faut choisir un plugin qui permettent de traduire ces textes liés aux images.

En activant le module optionnel WPML Media Translation, vous pouvez facilement afficher un même fichier media dans les différentes langues du site. Vous pourrez donc traduire les textes liés à l’image dans la même langue que le reste de la page. L’avantage ici est que vous n’avez pas besoin de dupliquer les fichiers medias, cela gagne du temps et de l’espace serveur.

qTranslate X n’est pas aussi sophistiqué que WPML mais permet également d’ajouter des textes traduits sans avoir besoin de dupliquer l’image.

Polylang a un module media en option. Comme pour les 2 autres, les fichiers ne sont pas dupliqués. Les différents textes sont stockés dans un fichier puis affichés sur votre site.

Nombre de langues

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

WPML propose 40 langues. Si vous avez besoin d’autres langues, vous pouvez en ajouter facilement de nouvelles ou ajouter des déclinaisons comme le français version québécoise ou l’espagnol version mexicaine.

qTranslate X propose nativement 29 langues et vous pouvez en ajouter de nouvelles gratuitement. Vous pouvez également demander à l’équipe d’en ajouter une nouvelle dans une prochaine version.

Polylang propose par défaut de nombreuses langues et déclinaisons. Comme avec qTranslate X , vous pouvez en ajouter à loisir selon vos besoins.

Changement de langues

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Si vous souhaitez que vos visiteurs puissent changer manuellement la langue de votre site, les 3 plugins permettent d’afficher les langues sur le site : sous forme de drapeaux ou de texte, côte à côte ou sous forme de menu déroulant.

Les 3 plugins permettent également de détecter automatiquement la langue de l’internaute en se basant sur la langue de leur navigateur et donc d’afficher le bon adéquat s’il existe.

Traduction des thèmes et plugins

Si le thème ou les plugins que vous utilisez ont leur propres fichiers de traductions .MO pour les langues que vous souhaitez proposer pour votre site, tout va bien. Si vous souhaitez proposer une langue non comprise dans ces fichiers MO, alors nos 3 plugins vous permettront d’effectuer vos propres traductions, plus ou moins facilement.

qTranslate X permet l’intégration clé-en-main de thèmes et plugins. Si la configuration de votre site n’est pas prise en compte, il faudra cependant mettre un peu les mains dans le cambouis mais le guide d’intégration vous permettra d’arriver à vos fins. Vous pouvez également de demander une intégration spécifique ou payer un développeur.

Polylang supporte Poedit et le plugin Loco Translate pour traduire vos thèmes et plugins.

Avec WPLM, vous faites les traductions de vos thèmes et plugin grâce à la fonction String Translation. Vous recherchez tous les contenus traduisibles de votre thème et plugins, WPML affiche les résultats et vous permet de proposer une traduction alternative.

Support e-commerce

Plugins WordPress multilingues - Yes You Web

Si vous avez besoin de créer une boutique multilingue, tous les plugins sont compatibles. WooCommerce vient avec qTranslate X donc c’est la solution sans coût supplémentaire.

Si vous préférez utiliser Polylang, vous aurez besoin de passer à la version Pro ou d’acheter le plugin Polylang pour WooCommerce.

La version WPML a 79 $ par an gère tous les aspects de votre boutique en ligne (la version à 29$ ne concerne que les blogs). Il existe également un plugin WooCommerce pour WPML mais les commentaires sont mitigés.

Documentation et support

Un des avantages de choisir la version premium ou pro d’un plugin plutôt que la version gratuite est le niveau de support et WPML ne fait pas exception à la règle. En payant, vous avez accès à un support 6 jours sur 7, 19h par jour, dans 9 langues.
D’autre part, la documentation WPML est très détaillée et explique parfaitement comment utiliser le plugin.

Le site de qTranslate X vous propose un guide de démarrage présentant les différentes fonctionnalités du plugin. Après, cette doc n’est pas aussi bien faite que celle de WPML. Pour la version gratuite, vous devez publier vos demandes de supports via le forum WordPress du plugin, il n’y a aucune garantie de réponse mais l’équipe de qTranslate X semble être active sur ce forum. La version payante offre davantage de garanties.

Même constat pour le support de Polylang. Via le forum WordPress, pas de garanties de réponse mais un support proposé dans la version payante. Comme qTranslate X, il existe une documentation en ligne mais pas aussi complète que celle de WPML.

 

Conclusion

Vous avez pu le constater tout au long de cet article, tous ces plugins multilingues font du bon travail et vous permettent de créer un site WordPress multilingue. Si jamais votre site faire plusieurs milliers de pages, nous vous recommandons cependant de bien étudier le sujet car sur de gros volumes, il faudra surveiller l’impact du poids donc du temps de chargement.

Tous proposent un large choix de langues et vous permettent d’ajouter des fichiers de langues supplémentaires. Chacun détecte la langue du navigateur de votre utilisateur afin de lui proposer par défaut la langue qui lui correspond, si votre contenu est traduit dans cette langue bien sûr. Et chacun vous permet d’afficher un changement de langue manuel.

Ces plugins multilingues fonctionnent un peu différemment et vous propose différents niveaux de fonctionnalités mais au final, le résultat est le même : proposer un contenu traduit pour vos visiteurs.

Quand il s’agit de recommander un plugin, WPML est généralement plus facile à utiliser que les 2 autres et plus puissant. Il est payant : vous pouvez consulter les tarifs selon vos besoins. Le support est inclus, ce qui est intéressant pour des sites un peu complexes ou pour les personnes qui souhaitent avoir un peu d’aide.

Polylang et qTranslate X sont tous deux gratuits en version de base mais vous devrez passer à la version payante pour davantage de fonctionnalités ou un support garanti. A notre sens, Polyland a un léger avantage avec sa version pro mais son prix est élevé : 99 € = environ 110 $ donc il est préférable de prendre WPML à 79 $ voire même 195 $ à vie.
qTranslate X est pas mal pour vos boutiques e-commerce car vous pouvez les traduire sans coûts supplémentaire.

En résumé, si vous avez un peu de budget, WPML est la meilleure solution : plus de fonctionnalités et un accès au support. Si vous chercher un plugin gratuit pour des sites classiques, Polylang et qTranslate X feront parfaitement l’affaire.

Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour choisir la solution qui correspond le mieux à vos besoins.
Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux.
Si vous avez des questions, posez-les en commentaires ci-dessous. N’hésitez pas à partager vos propres retours d’expérience !

imprimer
Marine LE GUERNIGOU

Marine LE GUERNIGOU

Consultante web freelance, plus de 15 ans d'expérience en webmarketing, mon objectif est de rendre la vie de mes clients plus simple ! Pour chaque problématique étudiée, je partage avec vous le résultat de mon analyse, en espérant que cela vous serve aussi...
Marine LE GUERNIGOU

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*